C’est tout moi !

 

Au conditionnel -> Il semblerait bien que je vous berne 11 décembre, 2018

Classé dans : Sur l'air de... — Barbara @ 15:08
Vous passez tant de nuits à brailler comme des brêles
Alors que j’ai gagné les présidentielles
Et pour rien au monde, je n’écouterai vos voix d’crécelles
Mais voilà, vous me posez un sérieux problème
Non pas que vous ayez changé la couleur de mon ciel
Mais les choses aujourd’hui ne sont plus les mêmes
Et c’est non sans regret que j’ai eu vent de la nouvelle.

Une information à mettre au conditionnel,
Mais il semblerait bien que je vous berne. (bis)

Et même si la rumeur se fait de plus en plus belle
Et qu’elle crie sous mon toit, je suis l’être suprême
S’il devient évident que la colère étincelle
J’ai le CAC enchaîné à mon vieux théorème
C’est à mon grand regret que je n’peux que vous l’énoncer comme tel.

Une information à mettre au conditionnel,
Mais il semblerait bien que je vous berne. (bis)

Moi, je suis Jupiter, je vous regarde du ciel
Vous n’êtes pas prêts de me couper les ailes
Ce n’est pas par crainte que je refuse le duel
Le truc, c’est que j’m'en bats,
J’ai de la belle vaisselle
Bientôt vous serez las, vous cesserez de battre la s’melle

Une information à mettre au conditionnel,
Mais il semblerait bien que je vous berne. (4 fois)

Une information à mettre au conditionnel
Honteusement détourné de la chanson de Matmatah
Image de prévisualisation YouTube
 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

LE JARDIN DE L’AMITIE |
wildcatsworld |
wwwfodelinfo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Infos du jour
| Mosaïque
| Les Roses de l'Unité contre...