C’est tout moi !

 

Voilà, c’est fini… 19 décembre, 2012

Classé dans : Billets d'humeur — Barbara @ 23:52

… Enfin, c’est ce qu’on nous dit, hein, moi je sais pas.

Je viens tout juste de regarder un documentaire (mouahahaha) sur la chaîne française D17. Là, de suite, on sait que c’est du sérieux. Du lourd. De l’enquête. Du documenté. Je vais tâcher d’en faire un rapide résumé. Rapide, parce que je n’ai pas pris de notes (quand on se marre, on ne pense que rarement à en prendre). Vous voudrez donc m’excuser si ce n’est pas exhaustif. Et au pire, si vous ne m’excusez pas et que nous n’avons plus que deux jours à vivre, je n’aurai eu à subir votre rancœur éternelle que pendant deux jours, ce qui, avouons-le, est plutôt bon marché, pour de l’éternité.

Alors… Qu’est-ce que c’est que c’est qu’on nous dit ?

Les Mayas. Aaaaaaah, les Mayas ! On nous parle de la précision, digne des montres suisses qui n’existaient même pas encore (c’est dire s’ils étaient balèzes, les mecs), de leurs prophéties. Avec des exemples à la clef, hein ? Du lourd, j’vous dis. Donc, en gros, on est supposé croire dur comme fer ce qu’ont prévu des zigs qui n’ont même pas été foutus de prévoir que ce ne serait pas une si bonne idée que ça, au fond, de faire bon accueil à des gars qui se pointeraient un  beau jour avec des bâtons de fer et une peau plus claire que la leur. Vrai que l’extinction de leur peuple, ça devait être foutrement moins important que ce qui arriverait des siècles plus tard dans des endroits dont ils ne connaissaient même pas l’existence… D’autant que les Mayas, ce n’étaient pas des visions, hein ? Nan nan nan ! C’était du calcul basé sur des observations astronomiques. Et ça, les prévisions astrono-logiques, c’est du sérieux. Du concret. Comme Elizabeth Teissier, tiens.

Ensuite, on nous parle de la Sibylle. Celle dont les prédictions étaient si claires qu’on en a tiré un adjectif. Sibyllin, ça vous parle ? Bon, rien qu’en ayant dit ça, je pense avoir fait le tour…

Après… Invité de prestige. Merlin. Le vrai, pas celui de Kaamelot, qui serait pas foutu de trouver de la merdaille aux latrines (ma mère a coutume de dire « de la merde aux chiottes, il en trouverait pas », mais ça fait de suite moins d’époque). Le, donc, vrai. A savoir un illuminé vivant en ermite au fond des bois, comme dans un conte breton. Et qui a annoncé des trucs super précis, avec des dates hyper précises. Genre un gouvernant qui perd l’amour de son peuple, et qui sera peut-être déposé, peut-être même tué, voire pendu (ce qui est encore pire qu’être tué). Le tout avec tellement de précision (justement) qu’il pourrait être question de Lincoln ou de Kadhafi. Puisqu’on vous dit que c’est précis !

J’en oublie plein – mais je n’ai pas oublié les grands absents de cette soirée. Paco Rabanne, qui a sans doute trouvé que passer pour un con devant le monde entier, une fois suffisait. Soit dit en passant, l’un des avantages qu’il y a à être anonyme, c’est que quand on annonce la fin du monde et qu’elle n’arrive pas, on a l’air con aussi, mais devant moins de gens. J’vous laisse réfléchir là-d’ssus. Nostradamus, grand absent aussi, ce soir. Et pourtant ! Vu le nombre d’interprétations qui ont été faites de ses textes (et souvent, faites a-posteriori, sinon c’est plus dur), on aurait bien pu en dégotter une petite pour vendredi, nan ? Z’ont eu la flemme, ou quoi ?

Je laisse le mot de la fin à la voix off de cette soirée mémorable (au pire sens du terme, ce qui m’incite à penser qu’au moins pour les responsables de chaîne de la D17, vaudrait mieux en effet que tout s’arrête le 21 décembre) : « si nous nous réveillons le 22 décembre au matin, nous saurons que ces prophéties n’étaient pas fondées ». Sans déconner ? Et juste avant sa mort, il était bien vivant ?

Allez, bon week-end, les gens ! (vous ne pensiez tout de même pas que j’allais vraiment laisser le mot de la fin à d’autres, sur mon blog ?)

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 
 

LE JARDIN DE L’AMITIE |
wildcatsworld |
wwwfodelinfo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Infos du jour
| Mosaïque
| Les Roses de l'Unité contre...