C’est tout moi !

 

Toutes à poils ! 24 juin, 2010

Classé dans : Billets d'humeur — Barbara @ 15:06

Il faut souffrir pour être belle. Pas vrai ? On nous le dit, pas au berceau, mais pas très longtemps après. Nous, les représentantes de ce sexe que l’on dit beau ou faible, selon que l’on soit homme ou femme, faux-derche ou railleur, ou tout simplement manquant d’imagination (parce que reprendre une expression toute faite, c’est la solution des fainéants), nous, donc, dès que nous commençons à vouloir séduire, nous devons entamer notre chemin de croix.

 Nous nous épilons ; ça fait un mal de chien !

 Nous mettons des chaussures qui torturent nos délicats petons.

Nous nous maquillons – perte de temps, d’argent, agression de notre peau si fragile.

Nous enserrons le petit bidon – ah oui, parce qu’il faut être mince – dans des… euh… Disons des dispositifs plus ou moins efficaces, plus ou moins avouables.

Nous nous privons de – justement – la nourriture qu’on aime. Parce que ce qu’on aime, c’est ce qui fait grossir.

 Nous allons chez le coiffeur, avec des résultats pas toujours fameux, surtout quand on aime le mode expérimental.

J’en oublie ? Oui, je suis sûre que j’en oublie. Et ces messieurs, alors ? Que font-ils, que subissent-ils pour être certains d’attiser dans nos yeux admiratifs cette petite lueur qui leur parle de notre oreiller qu’assurément ils vont conquérir ?

Pas grand chose, soyons francs. Oui, bon, je sais, les métrosexuels sont parmi nous… N’empêche que c’est pas encore le rush, hein. Et pire : un homme qui prend soin de lui, et partage pour cela les tortures que nous nous infligeons, limite on le complimente d’avoir ce courage.

 Et nous, alors ? Si on le fait, c’est normal… Et si on ne le fait pas… Ah, je ne sais pas, je n’ai pas essayé, en fait, d’abandonner tous ces carcans. Mais je pense que la majorité des gens trouveraient qu’une femme qui ne fait rien de ce que j’ai cité ci-dessus est anormale. Asociale. Rebelle. Et moche (ben oui, forcément).

 Un homme ne le fait pas ? C’est normal. En somme, qui se veut femme se doit de souffrir, qui se veut homme… a le choix.

Bordel, et on nous parle d’égalité des salaires et des chances ? Si on commençait par les égalités de base, hmmm ?

 Aussi, les filles, je vous invite dès aujourd’hui à ne plus faire la guerre aux poils, à laisser votre peau respirer sans maquillage, à ne plus rentrer votre ventre, à dire haut et fort que les rides, c’est joli, que les cheveux blancs, ça a son charme !

TOUTES A POILS !

PS : vous me direz ce que ça donne… Faut que j’aille m’épiler.

 

 
 

LE JARDIN DE L’AMITIE |
wildcatsworld |
wwwfodelinfo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Infos du jour
| Mosaïque
| Les Roses de l'Unité contre...